AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapport de bataille narratif War for Aurora (Commandeur TV)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nakaleth
Chien Kroot
Chien Kroot


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 19/04/2017

MessageSujet: Rapport de bataille narratif War for Aurora (Commandeur TV)   Ven 28 Sep - 17:41

« Shas’El, Shas’O, défenseurs du Bien Suprême, ici le Kor’El Wura’yr. Félicitations pour vos opérations sur Aurora Prime. Malgré des pertes plus élevées que prévu, la planète est à nous. Nos alliés Nécrons peuvent lever leurs légions endormies sous les plaines désertiques, tandis que les Tyranides ont regroupé leurs forces avec les avant-gardes de Genestealers. Les Impériaux ont détruit plusieurs des cités qu’ils avaient perdu, et ont tenté d’empoisonner l’atmosphère avec des torpilles à virus, mais les Nécrons, Tyranides et Orks sont peu ou pas sensibles aux armes biologiques. Quant à nous, nous abandonnons la planète : Direction Aurora X. Les humains s’affrontent en ce moment même autour de la planète de glace, tandis que les Aeldari voguent encore sur les ailes de leurs grandes victoires sur Prime. Quant à nous, nous allons économiser nos forces, et nous regrouper sur Aurora Prime. D’après les Nécrons, un rituel psychique de grande envergure se prépare sur Aurora X. Nous allons lâcher la Flotte-Ruche et les Orks sur la planète, puis profiter de la confusion pour mener des raids ciblés contre les place-fortes du Chaos. Notre objectif n’est pas de conquérir, tout juste de perturber les opérations ennemies. Tout humain ou eldar est à considérer comme un ennemi. Je laisse à votre cœur le choix de faire ou non des prisonniers, mais je doute que nos alliés soient concernés par cela. En avant ! Et si vous devez donner votre vie aujourd’hui, rappelez-vous que votre sacrifice servira le Bien Suprême. »

Le message transmis par le Kor’El Wura’yr mis du baume au cœur de l’éthéré Nakaleth. En effet, si les forces Tau avaient pu installer une tête de pont solide sur Aurora Prime, il n’en avait pas été de même pour les troupes du sept Woek’Drahn qui avait été repoussées par la puissance de feu dévastatrice des forces cadiennes.

Nakaleth gardait en mémoire les rapports de bataille narrant la manière dont les hammerheads vaient été pulvérisés, fauchant dans leur explosion de nombreux guerriers de feu et éthérés. Heureusement, dans cette débâcle les strike teams survivantes, guidées par le bien suprême, étaient resté soudées et avaient fait don de leur vie dans un dernier baroud d’honneur afin de permettre aux forces en second rideau de se regrouper dans une ancienne zone militaire du Mechanicum.

Les ordres étaient clairs, il fallait faire cap vers Aurora X pour étendre l’expansion Tau sur les planètes satellites. Toutefois Nakaleth savait que l’heure du départ n’était pas encore arrivée… Il savait que l’imperium souhaiterait profiter de sa victoire pour éradiquer les troupes du sept définitivement.

Nakaleth su que son analyse était bonne lorsqu’il entendit des bruits sourds résonner dans la base de l’imperium abandonnée où il avait établi son quartier général et qu’il senti le sol trembler régulièrement.

Il monta sur les remparts et pu déceler au loin une lance d’imperial Knights avancer implacablement vers le camp retranché.

Il savait que la bataille serait rude et que le sept Woek’Drahn ne devrait pas céder un pouce à son ennemi. En effet, la zone recelait de nombreux artefacts du mechanicum qui étaient en mesure d’offrir d’innombrables opportunités en matière de savoir que l’empire Tau ne pouvait se permettre d’ignorer.

Mais ce qui préoccupait le plus l’éthéré c’était la centrale de transmission radio qui se trouvait entre ses forces et celles de l’ennemi… la lui abandonner signifierait offrir à ce dernier la capacité d’appeler des renforts encore et encore et de prendre en étau les vaisseaux en partance pour Aurora X.

La problématique était simple, il fallait que Nakaleth arrive à coordonner ses troupes pour a minima interdire l’accès au poste radio aux imperial Knights tout en procédant à la collecte des artefacts.

Se remémorant les souvenirs de sa planète natale où il passait de nombreux moments à méditer face à la mer et à contempler les vagues se briser sur les rochers, il décida de confronter aux monstres d’acier un rempart indestructible. Face à la force de frappe de l’ennemi il opposerait la force de la volonté de ses frères soudés par le bien suprême…

L’heure du combat avait sonné, Nakaleth se tenait sur les remparts à côté des Pathfinders afin de leur désigner les cibles prioritaires à marquer. Le vent violent qui lui soufflait au visage ne pouvait couvrir le bourdonnement sourd du réacteur nova de la Riptide qui se tenait derrière lui avec son canon surchargé.

En contrebas du fort, trois unités de Strike teams avaient été déployées au plus près du centre radio. Le cadre Fireblade Muuk’ta faisait des vas et viens incessants, hurlant et motivant les guerriers afin d’imperméabiliser leur esprit à tout doute ou sentiment de crainte. A côté de lui l’éthérée Waihilo dessinait des glyphes sacrés sur le sol afin d’invoquer la protection des éléments de la terre.

Accroupi et immobile, le commandeur Kiltha fixait les chevaliers impériaux au loin attendant le moment idéal où il pourrait déclencher le Kauyon et offrir aux troupes une puissance de feu destructrice.

A la droite du dispositif, la meute Kroot s’était déployée de manière à empêcher toute manœuvre de contournement ennemi. Mais les Kroots avaient un esprit de meute et une pression trop forte de l’imperium pouvait faire voler leur cohésion en éclat. Conscient de cela, l’éthéré Nakaleth avait positionné la Stormsurge juste derrière les Kroots afin de leur montrer qu’ils n’étaient pas simplement des alliés et que, combattants pour le bien suprême, ils étaient considérés comme des frères d’armes.

Les deux camps se faisaient face, leurs étendards levés fièrement et balayés par le vent. Soudain, la lance de chevalier fit mouvement vers le mur Tau. Dirigée par un chevalier Crusader, la cohorte de l’imperium se lançait à la charge. Deux Armiger Warglaives foncèrent de chaque côté tandis que trois Warden se concentraient sur le centre.

Les tirs des monstres de métal visèrent en priorité la Stormsurge qui en dépit de son générateur de bouclier subit de lourdes pertes. Les Kroots massés devant elle furent fauchés comme des fétus de paille en dépit des tranchées de protection qui avaient été creusées à la hâte. Ce fut une véritable boucherie mais, soudés comme un seul être, les carnivores purent empêcher le Warden d’atteindre la Stormsurge au corps à corps tandis que celle-ci utilisait ses systèmes à pleine puissance avec le soutien des désignateurs lasers et du feu redoublé des Strike Team dirigées par Muuk’ta.

Une fois le déluge de feu terminé, la Stormsurge pu faire un mouvement de retraite, laissant sur place le Warden dans un état critique, bientôt achevé par la Ghostkeel qui était restée en appui. Profitant de cette lame plantée dans le ventre de l’ennemi, le commandeur Kiltha déclencha le Kauyon avant de se lancer les réacteurs surchauffés de sa coldstar vers l’Armiger qui approchait dangereusement du fort. Derrière lui les unités de guerriers de feu et la Riptide, exaltés par les invocations élémentaires des éthérés et par le chant du Kauyon lancèrent des tirs nourris sur les deux Warden qui plièrent devant cette force de feu terrible mais ne cédèrent pas.
Arrivé à portée de sa cible, Kiltha foudroya son adversaire des tirs de ses éclateurs à fusion, ne laissant de l’Arminger désintégré qu’un tas de métal fondu.

Après avoir essuyé la tempête du bien suprême, les Warden reprirent leur avancée vers les guerriers de feu bénéficiant du renfort de l’Armiger restant. La concentration de leurs tirs eurent raison de la Stormsurge qui s’effondra dans un bruit lourd et funeste.
Un des chevaliers Warden profita de ce moment pour charger le commandeur Kiltha et le broya avec ses armes de corps à corps destructrices, répandant un début de terreur dans les rangs Woek’Drahn. Mais, tandis que l’ombre de la mort de leur commandeur commençait à mordre l’espoir des guerriers, une autre ombre raviva vite la ferveur des combattants du bien suprême. En effet, le soleil fut bientôt recouvert par l’épaisse structure d’une manta arrivant à point nommé pour libérer une section de frappe Crisis accompagnée de drones de défense et de drones marqueurs. Ces derniers arrivèrent sur la centrale de transmission radio entre les chevaliers engagés au combat et leur seigneur de guerre le Knight Cursader.

Les crisis firent cracher leurs canons surchargés et purent mettre hors d’état de nuire le dernier Arminger Warglaive. La puissance de leurs tir entama fortement les deux derniers Warden restants mais ne pu en venir totalement à bout.
Ces derniers grandement endommagés n’étaient plus en mesure de combattre à plein potentiel mais ils firent toutefois des ravages dans les rangs de drones et de Pathfinders team. Le carnage pris fin lorsque la Riptide concentra tous ses feux sur un Warden tandis que l’autre était enfin détruit par une avancée audacieuse de la Ghostkeel qui en profitait pour prendre position au niveau de la centrale de transmission radio.
Comme courroucé par la perte de ses compagnons de bataille, le Knight Crusader chargea les crisis et les pulvérisa avec la même sauvagerie que peut avoir une Stompa sur des Gretchins récalcitrants.
La violence des combats avait été terrible, et, seul, le Knight Crusader faisait face au sept Woek’Drahn qui en dépit d’un déluge de feu n’arrivait qu’à égratigner le blindage du titan d’acier.

Le chevalier impérial tira avec toutes ses armes sur la Ghotskeel. Son pilote, en dépit des lourdes pertes subies, arriva à conserver tant bien que mal la maîtrise de sa Battlesuit, et l’appuya dos contre la centrale de transmission radio prêt à encaisser une charge fatale dans un dernier baroud d’honneur.

Prêt à engager une dernière charge solitaire, le pilote impérial entendit son système radar s’activer, de plus en plus de menaces ennemies étaient détectées… la flotte de l’empire Tau commençait à arriver dans la zone et le ciel serait très bientôt rempli de vaisseaux Manta.
A contrecœur, le chevalier dut se résoudre à reculer et à rejoindre les lignes arrière, laissant à l’empire Tau la victoire et les artefacts du Méchanicum. Il fit quelques pas en arrière et, se retournant, ouvrit son cockpit laissant apparaître le pilote qui se révéla être une femme. Cette dernière se levant sur son siège fixa Nakaleth et s’inclina. L’éthéré fit de même en signe de respect, convaincu que le fil funèbre de la destinée les amèneraient à s’affronter à nouveau dans le futur.

En ce jour de sang, le bien suprême avait triomphé au prix d’un lourd tribu, mais le sacrifice des enfants de Woek’Drahn serait raconté dans tous les sept et le chant de leur exploit rythmerait le voyage des vaisseaux de l’empire Tau vers Aurora X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rapport de bataille narratif War for Aurora (Commandeur TV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport de Bataille skaven/demon ... le Carnage
» [SW SB Free] rapport de bataille Fed Com vs Rebelles 12/01
» [SW SB Free] rapport de bataille Empire vs Fed comm 300pts
» Rapport de bataille Elfes sylvains / Comtes vampires
» [WAB escarmouche] Excellent rapport de bataille inspiré de GLADIATOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tau'Va Tsua'm :: Warhammer 40,000 :: Histoires-
Sauter vers: