AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Background : Dieux du chaos

Aller en bas 
AuteurMessage
Shas' Dal'yth'moi ep'atwa
Shas'vre
Shas'vre
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 21
Humeur : *jette 1d6* .... 8 ?!?
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Background : Dieux du chaos   Ven 2 Nov - 2:34

Je poste ce topic, pour éclaircire quelque idées, apporté des connaissances et lancé un débats...
Je trouve l'univers de 40K tout a fait fascinant ... Et les dieux du chaos sont une des histoires les plus narré par GW ...
Donc, j'en apprend toujours plus, et toute critique sera la bienenue, pour avancer ou changer mes idée ... Si vous avez des question sur un point, dites le Smile

1 :Les dieux du Chaos, qui sont-ils ..?

Les Dieux du chaos sont créés des humeur, des sentiments de tous être vivant dans la dimension matérielle ayant une raisonnance Warp ( Tau et Croncron, donc, exclus ... de toute facon les tau sont trop jeune Smile )

Pour comprendre la création d'un dieux du chaos, il faut imaginé le Grand Océan comme un film plastique indéchirable, mais extensible .

Chaque émotion/ sentiments, est un impact sur ce film ... et chaque type d'émotion tombe toujours au même endroit ...
dont, des creux se forme, ce déverse, se remplisse ...

Les Dieux du chaos sont les creux les plus profond, ceux qui sont crées des émotions qui reviennent le plus suvent chez les être vivants ...

Khorne, Le dieu du sang,
a été petit a petit formé par les émotion tel que l'honneur martial, le besoin d'importance, mais aussi la soif de sang, la rage, la haine ...
C'est le dieux dont le pouvoir reste le plus souvent au même niveau... C'est le dieu le plus puissant...

Nurgle, le dieu de la déchéance physique,
quand a lui, a été formé au fur et a mesure par les émotions tel que la peur de la mort, la souffrances physique, la peur de la maladie...
Ce dieu ce poste a la 3eme place dans le classement des puissances, mais lors des grandes épidémie, sa puissances peut être supérieur a celle des 3 autres dieu réunis ...

Tzeentch, le dieu de la magie, du savoir et du destin,
a était formé essentiellement par les esprit érudit qui chercher a tout savoir; il est né de la soif de connaissances ...
il se place a la dernière place, car sa puissance dépend des vents magique de l'éther...

Ces trois dieux, ont pendant longtemps étais les seul dieux se disputant la suprématie du Warp... Ils ont tous grandi, passant du stade d'amas d'émotion a celui de dieu..
Slaanesh, lui, est le dernier dieu créer ...

Pour comprendre la création de Slaanesh, il faut savoir que, si les émotions sont des goutte tombant sur le film plastique du warp, en fonction de la race qui les ressent, ces gouttes sont de taille différentes ...

Les Eldars, qui ont la plus forte des résonnances Warp de la galaxie actuel, faisait "tombait des gouttes" plus importantes que celle des humains ...
Ils ont fait tomber les gouttes correspondant a la luxure et au désir au même moment, en une cascade, qui créa non pas un petit amas d'émotion grandissant et devenant progressivement un dieu, mais Directement le Dieu Slaanesh, qui fit exploser les membrane entre les univers, créant l'Oeil de la Terreur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas' Dal'yth'moi ep'atwa
Shas'vre
Shas'vre
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 21
Humeur : *jette 1d6* .... 8 ?!?
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Background : Dieux du chaos   Ven 2 Nov - 3:06

2 : Les Domaines du Chaos

A) A chaque Dieu du chaos, son domaine ...
C'est un "terrain", ayant pour apparence le "Paradis" imaginé par les Puissances de la Ruine ...

La Forteresse de Khorne est le domaine de Khorne dans le Warp. C'est un monument à la gloire de la fureur et du massacre, construit sur des fondations de meurtres et de conflits. Le domaine est inbibé de sang et raisonne des beuglements incessants de Khorne et du fracas des armes. Au centre de la Forteresse, se dresse la Citadelle de Cuivre contenant le majestueux trône de Khorne. Il se tient au sommet d'une montagne de crânes, ceux tués en son nom. Une fosse enflammée éclaire l'antre sombre de Khorne, tandis que les flammes sombres consument l'âme des lâches qui ont fui la bataille. La citadelle est ceinte de douves remplies non pas d'eau mais du sang bouillant de ceux morts à la guerre. Au delà, s'étendent des lieux et des lieux de terres arides jonchées d'os de ceux qui sont tombés au combat. Une gigantesque crevasse coupe la décharge en deux, un canyon sans fond d'une largeur de plusieurs kilomètres. On raconte que Khorne a lui-même, un jour qu'il était particulièrement enragé, pris son épée et frappé le sol avec une telle puissance qu'il l'a ainsi déchiré pour l'éternité.


Le Jardin de Nurgle est le domaine de Nurgle dans le Warp. Ce domaine nocif est la maison de chaque virus et affliction imaginable et empeste la puanteur de la pourriture. Ce jardin est le paradis macabre de la mort et la pestilence. Une épaisse couche de moucherons noirs bourdonnant cache le ciel, tandis que les arbustes pourris envahis par les plantes grimpantes couvre le sol sous un feuillage de feuilles ravagées par les insectes. Des champignons maculés, à la fois purs et extraordinaires percent le paillis du sol jonché de feuilles, exhallant d'infectes nuages de spores. Des rivières boueuses traversent le paysage. Le manoir de Nurgle, fait de planches pourries et aux murs détruits se trouve au centre du jardin. Décrépi et ancien, quoique éternellement fort sur ses bases, c'est dans ces murs que Nurgle travaille à son chaudron, un réceptacle suffisamment grand pour contenir tous les océans des différents mondes de la galaxie.
Enfermé dans une cage du jardin, Nurgle garde son compagnon Isha, dans le coin de la pièce où il conserve le chaudron dans lequel il crée toutes ses fléaux. Déesse de la guérison, Isha peut guérir toute maladie de Nurgle, qui utilise ce pouvoir pour tester ses créations et voir combien de temps il lui faut pour combattre leurs effets. S'il est satisfait, il lâche sa maladie sur un monde quelconque ; sinon, il retourne à son chaudron pour ajouter une nouveauté à son compagnon. Pendant qu'il est ainsi occupé, Isha en profite pour enseigner aux humains comment repousser d'eux-même les virus de Nurgle.
Quand le pouvoir de Nurgle s'accroît, le jardin fleurit, envahissant le territoire des autres dieux du Chaos. Les ennemis de Nurgle répliquent et les portes-peste doivent prendre les armes pour le défendre. Bien que le jardin recule à nouveau, il se sera malgré tout nourri abondamment de l'essence de ceux qui sont tombés dans les guerres, et reposera avant de fleurir à nouveau


Le Dédale de Tzeentch est le domaine de Tzeentch au sein du Warp. Ce dédale est formé à partir de la structure brute de la magie, construit sur le mensonge et la conspiration. De tous les paysages de l'Immaterium, ce domaine est le plus étrange et incompréhensible. La présence du dédale se ressent dans tous les domaines démoniaques. Des avenues changeantes de toutes les couleurs se croisent et s'entrecroisent dans le domaine de Tzeentch. Des chemins cachés construits sur les mensonges et les manigances permettent de sortir du dédale et d'entrer les territoires des autres dieux, unifiant les Royaumes du Chaos. Le dédale lui-même n'a pas de gardien démoniaque. Ses passages illusoires sont une barrière suffisante pour se protéger de tout intrus ne disposant pas d'un esprit excessivement puissant. Ses corridors brillants reflètent non seulement la lumière mais aussi l'espoir et la misère, les rêves et les cauchemars. Le labyrinthe ne se contente pas de réfléchir mais déforme également, détruisant espoir et but en démence et désespoir. Le labyrinthe bouge et se réarrange en fonction des ineffables plans de Tzeentch. Ceux qui sont perdus dans le dédale peuvent y déambuler pour l'éternité, leur esprit brisé, leurs rêves détruits par leur propre ambition. Au centre du dédale, caché aux yeux de ceux qui n'ont pas eu la chance de la trouver, se dresse la Forteresse Impossible. L'architecture du bastion est constamment remplacée par de nouveaux murs, portes et flèches plus improbables les uns que les autres. Les portes et autres entrées sont autant de bouches affamées qui se referment pour l'éternité quelques instant après, bloquant tout accès. Au sein de la forteresse, le temps et l'espace n'existe pas et la gravité change constamment voire disparait. Des lumières de toutes couleurs, et même de couleur qui n'existe pas de l'univers réel jaillissent de chaque mur. Pour les mortels, enfermés dans leur corps physique, la forteresse est impénétrable. Les hommes deviennent fous tandis que leurs corps peuvent imploser ou être déchirés par les pensées de Tzeentch. Les démons immortels eux-même éprouvent des difficultés pour endurer l'horreur perverse de la Forteresse et seuls les Ducs du Changement peuvent se déplacer dans ses corridors sans danger. Seuls les démons majeurs de Tzeentch peuvent fournir le lien vers le sanctuaire intérieur de la forteresse ; la Bibliothèque Secrète, où Tzeentch réside, intrigant sans repos. (Erreur de traduction, ce n'est pas la Toile Eldar, ni la bibliothèque interdite, en gros, c'est une copie changeante)


Le palais de Slaanesh est le domaine de Slaanesh au sein du Warp. Quiconque ose pénétrer son domain risque d'être piégé dans ses délices pervers pour l'éternité. Le domaine du Prince Sombre est divisé en six secteurs arrangés en anneaux concentriques autour du Palais des Plaisirs. Le palais lui-même ne peut être atteint qu'en traversant les six secteurs. Le Cercle de l'Avidité joue sur la cupidité de l'impudent. Suit le Cercle de la Gloutonnerie ; il repose sur le désir de l'intrus vers les repas copieux et le vin. Le troisième cercle est le Cercle de la Chair où habitent les parfaits désirs du cœur, testant à l'extrême les désirs personnels. Le quatrième cercle est le Cercle de l'Orgueil où le visiteur est accueilli par des tonnerres d'adoration ; ici l'intrus est tenté par le pouvoir absolu sur les autres. L'avant-dernier cercle est le Cercle de la Vanité où le voyageur est présenté à une vision idéale de soi. Le dernier cercle est le plus dangereux ; c'est un lieu paradisiaque comportant un environnement apparamment parfait. Chaque seconde passée remplit le visiteur de félicité, mais le fait de se poser et apprécier pour un simple instant conduit à un coma et finalement la mort dans un bonheur oiseux. Traverser les cercles peut prendre des siècles, mais il ne faut pas succomber pour une seconde aux désirs ultimes au risque de chuter. Quiconque parvient à traverser les cercles atteint le Palais et Slaanesh lui-même. Un mortel ne peut regarder le dieu sans perdre instantanément son âme, car il devient alors l'esclave consentant de chaque caprice du Prince Sombre.

B) Les Dieux, les domaines leur puissances.

Le domaine de chaque dieu du chaos est lié a lui même: en fonction de la puissances du dieu, le domaine grandit ou rétrécit .

Pendant les grandes épidémie, par Exemple, le Domaine de Nurgle grandit, et lorsqu'il arrive au plus au de sa puissances, son domaine peut recouvrire les 3 autres, posant le trone de crane, la bibliothèque secrète et le palais de Slaanesh, a la vue des démons, dans la clairière maussade et lugubre du domaine de Nurgle...

Edité.


Dernière édition par Shas' Dal'yth'moi ep'atwa le Dim 16 Déc - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malkut
Shas'la
Shas'la
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 37
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Background : Dieux du chaos   Lun 5 Nov - 15:31

Oui et ? Ou est le débat ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titantau
Shas'ui
Shas'ui
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 23
Humeur : QUoi? comment ça O'shaslan est shas'vre maintenant? Je suis vraiment pas revenu depuis longtemps alors!
Date d'inscription : 25/10/2010

MessageSujet: Re: Background : Dieux du chaos   Lun 5 Nov - 17:46

Ben je crois que c'est à titre informatif nan?

Slaanesh...si je me souviens pas, on nous dis pas comment est son endroit mais on nous dit comment l'atteindre. Il faut passer par un passage qui nous mets à l'épreuve. (illustré par les 7 pechés capitaux: l'avarice, la paresse, le pouvoir/l'ambiton, la luxure, la gourmandise, etc..) quand on arrive à survivre jusqu'au bout on peut voir slaanesh, mais il/elle est tellement beau qu'on en reste sans voix et généralement (donc tout le temps) on lui remet son âme en lui jurant fidélité.

Tout ça nous est dit dans le dex demon du chaos.

Sinon il est aussi dit que slaanesh a tendance à avoir une cour de démonette qui sont classée de la plus apréciée à la moins aimée jusqu'à son trône. En gros un harem quoi! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shas' Dal'yth'moi ep'atwa
Shas'vre
Shas'vre
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 21
Humeur : *jette 1d6* .... 8 ?!?
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Background : Dieux du chaos   Sam 15 Déc - 20:51

Le débat je l'ai toujours pas trouver, mais je voulait juste raconter un peu le background de GW ... Enfn, a vous d'en rajouter, tel Titantau, que je remercie Smile

Dal'Yth

Enfin de compte, j'ai retrouver tout les lieux des dieux: j'avais écrit ce dont je me souvenez, je vous le remet véritablement, entièrement, en Editant le premier post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Background : Dieux du chaos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Background : Dieux du chaos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tau'Va Tsua'm :: Warhammer 40,000 :: Historique & Background-
Sauter vers: